Edito: La métamorphose d’un village

L’année 2016 aura été l’année de la finalisation du projet phare de la CMCAS, à savoir, la reconstruction de son Village Vacances à Saint-Gilles.

Ce village vieillissant datait de 1969. Son entretien était devenu très coûteux et l’outil ne correspondait absolument plus aux attentes des bénéficiaires. De plus, un grave manque de ferraillage avait été détecté lors de la phase d’étude sur la structure de ses bungalows. La solidité de l’ensemble posait de réels problèmes de sécurité, ne laissant aucune alternative à la déconstruction / reconstruction.

Un appel à projet avait été lancé entre plusieurs architectes et c’est celui du cabinet Laurent Perrin qui avait été retenu.

Cet important chantier a été découpé en plus de vingt-cinq lots qui ont été attribués à différentes entreprises du secteur.

Phase de Tri

La phase de tri des matériaux récupérables a précédé la phase de déconstruction. Tous les matériaux valorisables ont été triés et envoyés dans des filières adaptées à leur recyclage, à la Réunion ou en métropole

Ainsi le bois, le placoplatre, le métal, les fils électriques, la laine de roche ont été séparés.

Le béton issu de la déconstruction a été envoyé vers une unité de concassage afin d’en faire des matériaux de remblais.

Les matériaux non valorisables ont été traités comme déchets ultimes.

 

Phase de déconstruction

La déconstruction du village a débuté le 6 septembre 2016. De gros engins équipés de pinces ont été employés pour déconstruire les différents bungalows composant l’ancien village. L’efficacité du dispositif était redoutable.

Les études conduites sur le village préexistant laissaient craindre une faiblesse grave des structures due à un manque de ferraillage.

Lors de la phase de destruction, ces craintes ont été confirmées allant au-delà des prévisions les plus pessimistes. Ce n’est pas une faiblesse du ferraillage qui a été découverte mais une quasi-absence de ferraillage qui affectait certains bungalows!

Habituellement, les bâtiments sont réalisés avec des chainages et des poteaux réalisés en béton armé. Dans le cas du village de Saint-Gilles, la plupart des bungalows n’en comportaient pas.

La destruction-reconstruction du village a mis définitivement à l’abri de ce risque les futurs bénéficiaires.

 

2017

L’année 2017 aura été l’année de la renaissance du village avec sa complète reconstruction. Tout aura commencé par la phase VRD.

VRD

Cette phase comprend plusieurs parties

Première partie : TERRASSEMENT

L’entreprise chargée de ces travaux effectue à l’aide d’engins une mise en forme du terrain. Elle pratique des fouilles générant des déblais et du nivellement utilisant du remblai. Il s’agit de réaliser les différentes plateformes destinées à servir d’appuis aux différents bâtiments qui seront érigés pendant la phase de reconstruction.

Deuxième partie : MURS DE SOUTÈNEMENT

Trois murs de soutènement sont en cours de construction dans le futur village. Ils permettront de relier les différentes plateformes réalisées pendant la phase de terrassement.

Troisième partie : FINITIONS

C’est pendant cette phase que sera réalisée la mise en terre des végétaux supplémentaires qui n’étaient pas déjà présents sur le site ou qui ont été déplacés. Il s’agit d’arbres d’une taille de trois à quatre mètres qui seront disposés entre les bungalows. Les noues paysagères destinées à l’écoulement naturel de l’eau de pluie seront végétalisées. Il y aura également pendant cette phase la réalisation de tous les enrobés et la finition des derniers réseaux.

Et pendant toute la durée du chantier

Les divers réseaux nécessaires seront enterrés. Sont concernés, les réseaux d’adduction d’eau, d’eaux usées, d’eaux pluviales et les réseaux énergie et télécommunication.

Reconstruction

La reconstruction aura commencé par l’Ilot 1, celui qui se trouve au nord, côté rue des Pêcheurs. Un ensemble de sept bungalows rez-de-jardin.

Rapidement, d’autres équipes ont entamé l’édification du cœur de village, à savoir, l’ilot 2. Celui-ci est constitué de huit bungalows en R+1 offrant une perspective englobant le bâtiment restauration (conservé et rénové), la piscine, l’ilot 2 et la mer.

Enfin, l’édification de l’ilot 3 a débuté. Celui-ci présente des particularités architecturales intéressantes. Ici le maître-mot, c’est la modularité puisque ces bungalows sont modifiables en fonction de la demande et peuvent accueillir de quatre à douze personnes.

Séminaire

Le nouveau village aura d’importantes capacités d’accueil pour les séminaires. Dans le bâtiment restauration, deux salles de séminaire sont prévues avec des capacités variables pouvant répondre à un large éventail de demandes.

Bâtiment restauration

Ce bâtiment est le seul qui aura été conservé et rénové. Il aura vocation à assurer des services adaptés aux différentes demandes des bénéficiaires.

Ce bâtiment sera également utilisé pour l’organisation de manifestations festives de la CMCAS pour la plus grande joie des bénéficiaires.

Un projet à 7 millions d’euros (légende de photo aérienne)

Fête des Mères à la Digue

Un site rénové.

Le site de La Digue à Saint-Denis a été complétement rénové au cours de l’année 2017. Il propose aux bénéficiaires de nombreux équipements sportifs.

Ce site, grandiose à la tombée du jour, accueille des manifestations festives comme la Fête de Mères ou la soirée du nouvel an.

La CMCAS aux bénéficiaires

Plus qu’un slogan, c’est un état d’esprit qui anime l’équipe dirigeante actuelle. Elle consacre toute son énergie à satisfaire les ayant-droits en leur offrant les outils les plus adaptés à leurs attentes.

Des projets, encore des projets…

L’équipe dirigeante actuelle ne s’arrête jamais. Alors que le navire amiral que constitue le village vacances de Saint-Gilles est en voie d’achèvement, de nouveaux projets sont en cours de finalisation.

Un nouveau centre est envisagé à Saint-Pierre. Il aura vocation à rééquilibrer l’offre de service de la CMCAS dans le sud de l’île.

Un autre projet concerne Saint-Benoît ; Il proposera une offre de service adaptée à l’inter-génération avec des aménagements en direction des personnes à mobilité réduite.

 

 

8 Commentaires
  1. ABADIE 3 ans Il y a

    La réouverture du village aux bénéficiaires est prévue pour quand ?
    Merci.

  2. Villard Elizabeth 3 ans Il y a

    J,aimerai savoir également la date de réouverture du village aux bénéficiaires de la CCAS

  3. LE DEVEHAT 3 ans Il y a

    Bonjour,
    Nous serons sur l’ile entre 11 et le 17 mai 2019 (2 adultes) . Est il envisageable de pouvoir postuler à un hébergement à cette période ?
    Si, oui qu’elles seraient les modalité pour lancer la logistique.
    Vous en remerciant par avance,

    Bien cordialement
    François (06 19 25 74 69).

  4. ballet 3 ans Il y a

    bonjour
    nous souhaitons venir au mois de juillet ,le centre sera il ouvert merci
    bien cordialement

  5. fontainem 3 ans Il y a

    Bonjour

    A ce jour le Centre n’est pas encore au Réseau CCAS mais il le sera bientôt

    Pas encore en exploitation

    Une information sera mise en ligne dès finalisation

    Très cordialement

    Marius FONTAINE

  6. fontainem 3 ans Il y a

    Bonjour

    A ce jour le Centre n’est pas encore au Réseau CCAS mais il le sera bientôt

    Pas encore en exploitation

    Une information sera mise en ligne dès finalisation

    Très cordialement

    Marius FONTAINE

  7. fontainem 3 ans Il y a

    Bonjour

    A ce jour le Centre n’est pas encore au Réseau CCAS mais il le sera bientôt

    Pas encore en exploitation

    Une information sera mise en ligne dès finalisation

    Très cordialement

    Marius FONTAINE

  8. fontainem 3 ans Il y a

    Bonjour

    A ce jour le Centre n’est pas encore au Réseau CCAS mais il le sera bientôt

    Pas encore en exploitation

    Une information sera mise en ligne dès finalisation

    Très cordialement

    Marius FONTAINE

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

©2021 CMCAS REUNION  I  Conditions Générales d’Utilisation

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?